Le célèbre artiste James Ensor sort un disque

Le célèbre artiste James Ensor sort un disque

Arno, Bent Van Looy, Isolde Lasoen, Johannes Verschaeve et SJ Hoffman rendent hommage au grand maître

Tout le monde sait que James Ensor était un peintre de renom, mais saviez-vous qu’il était également compositeur ? Plusieurs artistes belges, dont Arno, Johannes Verschaeve (The Van Jets) et Isolde Lasoen ont ainsi uni leurs talents musicaux pour sortir un album en son honneur ! Le disque sera disponible à partir du 23 septembre à la Maison de James Ensor à Ostende au prix de 14,50 €.

2020 est sans aucun doute l’année James Ensor à Ostende. Après la rénovation de la Maison James Ensor et l’ouverture du tout nouveau centre d’expérience mi-juillet, les amateurs d'art peuvent à présent s’offrir un incontournable musical : l’album James Ensor. Intitulé Masqué - songs inspired by James Ensor, cet album sortira le 23 septembre 2020 et sera en vente à la Maison de James Ensor à Ostende.

James Ensor était plus qu’un peintre. Il était en effet poète, collectionneur, mais aussi compositeur ! Il divertissait souvent ses invités en jouant de la flûte avec ses narines, mais pouvait également créer des morceaux impressionnants et terrifiants au piano. Il jouait toujours de mémoire, car il ne savait pas écrire la musique. Il a composé des valses, des musiques de ballet et des symphonies. L’harmonium sur lequel il jouait est exposé dans la Maison de James Ensor.

Avec l’album Masqué, plusieurs artistes belges connus rendent un véritable hommage musical au grand maître. Arno, Bent Van Looy, Isolde Lasoen, Johannes Verschaeve et SJ Hoffman, entre autres, ont chacun écrit un single inspiré d’un tableau de l’œuvre de James Ensor. Arno, l’un des plus célèbres Ostendais, a même écrit une version française et ostendaise de sa chanson.

« Ensor était mon mentor. Il est mort l’année de ma naissance et m’a accompagné toute ma vie. Tous les dimanches, j’allais à la maison close de mon oncle Théo avec mon père, où ils discutaient notamment de politique. Ensor y venait aussi. Il y avait donc plein d’histoires à raconter. Beaucoup de ses peintures étaient accrochées aux murs. C’était fascinant. La première fois que j’ai entendu un poème d’Ensor à la télévision française a également été un moment merveilleux. Ensor avait vraiment plus d’une corde à son arc. » - Arno
« J’avais beaucoup de tableaux d’Ensor en tête, mais en rentrant chez moi après un concert, j’ai vu une magnifique pleine lune au-dessus de la route. Elle m’a servi de muse. Elle m’a rappelé “La Danse macabre”, un air de valse m’est tout de suite venu à l’esprit et je me suis dit que cette ambiance lugubre conviendrait bien à Ensor, et en particulier au tableau des deux “Squelettes se disputant un hareng saur”. Détail amusant : un énorme magasin de déguisements plein de masques se trouve juste à côté du studio où j’ai commencé à mixer la chanson. La boucle était bouclée. » - Isolde Lasoen
« Enfant, je pensais qu’Ensor n’était qu’un vieil homme sinistre, avec ses masques et ses squelettes. Mais il a stimulé mon imagination. À l’époque, je dessinais et je peignais - je le fais d’ailleurs toujours - et j’ai peu à peu décelé son côté rebelle et ludique. Avec sa barbe blanche, son chapeau et ses vêtements noirs, il avait quelque chose d’éternel. Ce disque repose aussi sur une approche philosophique : nous avons des vestiges matériels tels que la Maison Ensor et les toiles de l’artiste, ainsi que les histoires à son sujet. À présent, à nous de créer notre propre version d’Ensor en nous inspirant de tout cela. Pour qu’il continue de vivre. » - Johannes Seynhaeve

Ce projet unique s’inspire d’une initiative similaire lancée par le Paul Getty Museum de Los Angeles. Le musée a acquis l’œuvre « L’entrée du Christ à Bruxelles » (1888) et, cinquante ans après la mort d’Ensor, a publié le livre « The Superhuman Crew », dans lequel le tableau emblématique du peintre est associé à la chanson « Desolation Road » de Bob Dylan. Les sujets abordés par le chanteur dans le morceau, magnifiant et caricaturant le monde, correspondent parfaitement aux thèmes du tableau - un concept qui se retrouve dans cet album unique.

------------------

Vous pouvez télécharger les images en haute résolution via ce lien: https://press.talkie.be/en/dir/ensor-muziek